Double Vie

Incarne un cheval ou un adolescent en difficulté, fais le vivre sur Double Vie.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Petite Faim ! ( Aaron )

Aller en bas 
AuteurMessage
Audacious Beauty



Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 27

Toi et toi
Relation:
Raisons de ta présence:
Points d'or :
Petite Faim ! ( Aaron ) Left_bar_bleue0/0Petite Faim ! ( Aaron ) Empty_bar_bleue  (0/0)

Petite Faim ! ( Aaron ) Empty
MessageSujet: Petite Faim ! ( Aaron )   Petite Faim ! ( Aaron ) EmptySam 26 Sep - 5:51

    Le silence était particulièrement lourd dans les écuries du ranch Double Vie ce qui semblait rendre les palefreniers légèrement nerveux. On dit souvent que le silence précède la tempête. Les hommes qui travaillait dans les écuries savait qu’ils devaient se méfier lorsque le silence état aussi lourd. Lorsque les hommes passaient devant les box, il jetait un rapide coup d’œil avant de s’approcher un peu plus. Car il était arrivé à plusieurs reprises que des chevaux attaquent un palefrenier pour une raison que le cheval était le seul à connaitre. Pourtant, le simple fait que les travailleurs soient nerveux du silence rendait les chevaux encore plus nerveux. Car ils ne pouvaient pas savoir la raison qui les poussait à agir ainsi. Un cheval bien en particulier semblait décidé à arracher les yeux de tout ceux et celles qui passaient devant son box. Il s’agissait du seul endroit ou il se sentait bien et les hommes ne cessaient de venir le déranger. L’étalon était particulièrement nerveux et ses muscles semblaient tendus en leur maximum. Ce qui n’était d’ailleurs pas totalement faux. Une catastrophe s’annonçait donc en cette superbe matinée ensoleillée.

    Un ordre avait été envoyé durant la nuit pour que tout les chevaux sans exception soit envoyé aux prés durant la journée du lendemain. Il était écrit en gras que même si les chevaux n’aimaient pas les humains, les faire sortir leurs feraient du bien. Les palefreniers entreprirent donc de faire sortir les chevaux les plus dociles ou encore les plus calmes en premier. Il était beaucoup moins difficile de faire comprendre aux animaux qui voulaient bien écouter qu’une sortie aux prés était prévue pour la journée. Audacious Beauty passait sa tête par-dessus la porte de son box de temps en temps pour voir ce qui se passait. Il voyait les palefreniers sortir les chevaux des box, leurs caresser le chanfrein et puis ensuite les faires sortir de l’écurie. Ronflant des naseaux et couchant les oreilles, l’étalon se reculant lentement. Il n’allait pas être aussi facile a dupé que tout les autres. Alors que certains hommes sortaient les chevaux, d’autres déposait de la nourriture dans les plat prévu à cet effet. Sous le bruit de la nourriture qui tombait contre le métal, le comportement de l’étalon se modifia légèrement.

    Se rapprochant de la porte, l’étalon passa une nouvelle fois sa tête par-dessus la porte de son box pour voir ou les hommes étaient. Il se trouvait à deux box de celui de l’étalon. Le bruit de la nourriture tentait l’étalon qui commençait à avoir faim. Ronflant des naseaux et relevant les oreilles, Audacious poussa un bref hennissement envers les hommes. Il avait faim et il voulait manger.


    - Tu vas avoir à manger en revenant des prés Audacious... Pas avant …

    Couchant de nouveau les oreilles dans sa crinière, l’étalon hennit une nouvelle fois pour obtenir de la nourriture, mais les hommes lui parlèrent de nouveau avec le même ton et la même voix. Ils répétèrent même la phrase. Se reculant vivement, l’étalon donna un coup de sabot dans la porte du box qui émit un craquement plaintif. L’étalon s’en était violemment prise à la porte moins de deux jours plus tôt lorsqu’une jeune humaine avait passé à très peu de s’en prendre à un cheval. Mais cela était à présent passé et l’étalon ne s’en souciait pas réellement. Les minutes passaient lentement, sans qu’aucun palefrenier ne démontre l’envie de faire sortir l’étalon baie foncé de son box. Audacious était debout contre le mur du fond de son box. Observant les trois hommes qui se trouvaient devant son chez lui, les bras croisé sur leurs torses musclés. L’étalon ronflait bruyamment des naseaux et tapait le sol avec ses sabots pour démontrer qu’il n’aimait pas réellement cela. Mais les hommes ne pouvaient pas réellement allé s’occuper de d’autres animaux. Puisqu’il ne restait plus qu’Audacious dans l’écurie. Les hommes finirent cependant par s’approcher lentement et ouvrir le loquet qui retenait encore la porte du box en place. Abaissant lentement les yeux, le jeune étalon vit de nouveau la petite souris blanche qui était venu le visité deux jours plus tôt. Mais le petit rongeur disparut rapidement. Malheureusement, l’un des hommes le remarqua et lorsqu’il poussa un juron, la voix de l’homme fut tellement forte et vive que l’étalon paniqua.

    Poussant un puissant hennissement de terreur, Audacious se cabra sous l’effet de la peur et il poussa vivement avec ses postérieurs. Bondissant dans les airs avec une souplesse que personne n’aurait put croire, l’étalon réussit à faire fuir les hommes. La porte du box était toujours ouverte, Audacious en profita pour prendre ses jambes à son cou. Galopant à vive allure entre les box ouvert, l’étalon passa vivement par la porte des écuries. Malheureusement, les portes menant à l’extérieur du ranch étaient fermé puisque les chevaux se faisaient envoyé au pré. Ronflant des naseaux alors qu’il ralentissait l’allure, l’étalon finit par faire un tour vers la gauche pour accéléré de nouveau. Les chevaux se trouvant aux prés commencèrent à faire du bruit car Audacious les excitaient beaucoup avec ses hennissements stridents et les bruits assez tapageurs de ses sabots qui touchaient le sol. Soudain, l’étalon se figea. Un homme se tenait près de la carrière et il secouait un bol plein de nourriture. Relevant les oreilles, Audacious Beauty s’avança lentement. Lorsque l’étalon fut suffisamment près de la carrière, deux hommes à cheval poussèrent l’étalon dans la carrière. Lorsque la porte fut fermée, Audacious perdit sa contenance.

    Piaffant violemment le sol, l’étalon se mit à courir en rond dans la carrière. Les palefreniers ne lui avaient même pas laissé de nourriture et son ventre criait famine. S’approchant d’une clôture après s’être assuré que les hommes étaient partie, Audacious tenta de s’accroupir pour saisir quelques brins d’herbes, mais ils étaient hors de porté. Si concentré à essayer de manger, le mâle ne se rendit pas compte qu’il était observer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petite Faim ! ( Aaron )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» Petite présentation d'ma panda air [Hécate]
» Petite(s) citation(s)
» Petite interface web PHP pour votre Lapin...
» Briançon petite ville grand renom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Vie :: Generalities :: Infrastructures :: Carrière-
Sauter vers: